Séminaire Stratégique de l'Association des Scouts Catholiques de Côte d'Ivoire
Séminaire Stratégique de l'Association des Scouts Catholiques de Côte d'Ivoire

Séminaire Stratégique de l'Association des Scouts Catholiques de Côte d'Ivoire

Pour l’Envol….

Chers amis scouts, nous voici à l’an 2 de notre projet commun dénommé « l’envol de l’ASCCI » adopté par tous. Cependant quel bilan pouvons-nous faire de la première année et quelles sont les perspectives pour les années avenirs.

Globalement, l’année 1 a permis de découvrir ce grand projet qui doit contribuer à nous positionner comme une association majeure du scoutisme avec une touche particulière : la qualité ; cette touche à permis a l’ASCCI de « prendre de la vitesse ».

Le projet étant adopté par tous, nous en voyons les fruits.  Comme résultat immédiat, une croissance des effectifs de l’ASCCI passant de 6 000 scout à 10 000. Une participation record aux différents camps régionaux avec plus de 6 000 jeunes et chefs.

Une réorganisation des régions ; une distinction nette entre le bureau et l’équipe nationale. Un investissement colossal dans les locaux du CAM afin d’assurer un cadre de travail sain mais surtout professionnel donnant ainsi confiance aux partenaires et à l’ensemble de nos scouts et sympathisants qui retrouvent de plus en plus confiance en leur association.  

Au niveau international, la moisson est tout aussi abondante, l’un des notre s’est fait porter à la conférence zonale ; nous avons participé aux évènements internationaux avec la prise de beaux contacts et un positionnement stratégique important. La signature de partenariat et l’ouverture sur de nouveaux partenaires.

Loin de s‘enorgueillir, nous pouvons dire que la phase 1 de l’envol a été entamée avec succès et que l’ASCCI a bien pris de la vitesse. Nous n’oublions pas non plus les difficultés qui ont émaillées notre année en perdants coup sur coup quatre ainés majeurs dans notre dispositif avec en clou le président du CND, que leurs âmes reposent en paix.

Que nous réserve 2018 ? Telle est la grande question et que pouvons-nous faire de plus ? Peut-on tenir sur ma même lancée ?

Pour l’an 2, nous allons consolider nos acquis et entamer la phase 2 de l’envol, c’est-à-dire « prendre de l’altitude ».

Nous avons déjà pour ce début d’année doté le CAM d’une salle de réunion multimédias et rentrons en phase active pour le déploiement d’un logiciel financier et du logiciel des effectifs que nous avons testé avec succès en 2017 et dont le séminaire d’appropriation à été fait depuis peu. Nous avons déployé avec succès le site internet qui fait la fierté de l’ASCCI.

Pour la suite, la quasi-totalité des résolutions de l’AG sera mis en œuvre :

Le groupe de travail sur les statuts a fini le 1er jet et les différentes structures y font leurs inputs en ce moment. Nous ferons une AG extraordinaire pour son adoption.

Le groupe de travail sur les sanctions va être mis en place afin d’interpeller ceux d’entre nous qui n’ont pas eu ou n’ont pas de bonnes attitudes vis-à-vis de notre association.

 Le dernier groupe de travail sur la fondation a vu le jour et l’embryon de la fondation que nous avons appelé le « fond » vient de rentrer en œuvre par la nomination du président d’honneur et du secrétaire général.

En plus, les camps de branche en Août feront vibrer nos jeunes sur toute l’étendue du territoire. D’Anyama à Lataha, de Jacqueville à Fagnanpleu ; nos scouts participeront, après les camps régionaux de 2017 aux camps de branches 2018, deux étapes incontournables vers la grande messe de 2019, le Jamboree de l’ASCCI : « l’Attoungblan 2018 » dans la région de Yopougon avec au moins 10 000 Scouts, Chefs et invités attendus.

Enfin, avec notre partenaire historique, les Scouts et Guides de France, nous organisons pour près de 26 pays un événement international dénommé « dialogue fraternel, Anouanzê 2018 » du 01 au 08 Juillet 2018. C’est 3 événements en 1 que la capitale politique de notre pays s’apprête à recevoir. Un stage international de formateurs (STIF) ; une formation sur le dialogue à la paix et une rencontre sur l’inter-religieux.

Le scoutisme ivoirien et l’ASCCI sont sous les projecteurs du monde. La réussite d’une telle activité consacrera notre pays et notre association.

Je vous prie de vous mettre à disposition pour la phase 2 de notre projet en contribuant à la réussite totale des différentes activités.

2019 devrait être consacré à la phase 3 de l’Envol de l’ASCCI, c’est-à-dire à la « stabilisation en altitude » de notre association. Cette phase 3 devrait voir débuter la phase visible de notre projet. C’est-à-dire la réhabilitation de la maison carrée et de la régularisation de tout le patrimoine de l’association. La Fondation devrait atteindre la vitesse de croisière et le Jamborée de Yopougon sanctionnera de nos actions.

Si nous avions imaginé l’étendue de la tâche en nous portant candidat au poste de Commissaire National, je pu vous assurer sans risque de me tromper que nous (vous et moi) voyons et en touchons l’immensité depuis notre élection.

Un tel projet nécessite de gros moyens, de gros investissements selon les 2 axes de notre projet (la formalisation et la réorganisation) :

D’abord humain, à travers un engagement sans faille et un changement même dans notre approche et conception du scoutisme, de l’ASCCI, de membre de l’équipe nationale, des régions, districts, groupes et unités. En sommes, nous devrons tous changer et faire autrement les choses, avec solidarité, tous main dans la main, à travers la réorganisation en acceptant de nous faire bousculer, en sortant de nos zones de confort, de nos ‘’royaumes’’ pour voir autrement et contribuer à faire autrement, en suivant la vision d’un chef, en écoutant le capitaine et/ou le coach.

Enfin, financier ; des gros moyens financiers bien sûr ; pour nous, adepte de l’autofinancement, je pense que l’ASCCI devrait être le moteur du financement de son projet de « l’envol » ; cela nous ferai respecter des autres et nous marcherons avec fierté, car libéré du joug de la main tendue, nous cachant sous notre pseudo pauvreté.

Les moyens sont là et partout, il suffit d’abord de vouloir en chercher, de mettre les outils en place pour les recueillir et enfin une fois trouvé d’être rigoureux dans la gestion. Pour ce point, je m’engage à la transparence dans la gestion de notre association.

Les apports extérieurs, s’ils arrivent, devraient quant à eux nous rassurer du soutien au projet par nos partenaires.

Alors ouvrons nos cœurs à la générosité et notre esprit à l’ingéniosité, et participons et faisons participer tout le monde à la grande recherche de financement que nous lancerons à travers le fond.

Tous comme un seul homme, levons-nous pour assurer notre développement, pour assurer et assumer notre place de leader et permettre à notre mouvement de contribuer à atteindre sa mission et sa vision pour faire des jeunes de demain, des citoyens actifs, épanouis et heureux et des chefs la joie d’avoir contribué à leur éducation contribuant tous à « créer un monde meilleur ».

Bon envol à tous.

Le Commissaire National, « le Paon attentif ».

 

Annonces

ACTIVITÉOuverture du Jota-Joti 2018

Le JOTA-JOTI (Jamboree-On-The-Air et jamboree-On-The-Internet ) est le plus grand événement mondial scout avec plus de 1,3 millions de participants à travers 150 pays. L'événement a lieu tous les troisième week - end du mois d’octobre depuis 1957. En Côte d'Ivoire, l’édition de cette année organisée par l'ASCCI est prévue pour les 19, 20 et 21 Octobre 2018 dans les régions scoutes d'Abidjan, de Yopougon et de Grand Bassam.[...]

18/10/2018


Jeunes Reporters

ASCCI TV

Actu facebook